5 façons efficaces pour se planter sur les médias sociaux

Ne pas être là où sont vos clients

Ce n’est pas important d’avoir une présence sur différents médias sociaux si vos clients potentiels n’y sont pas. Avoir un compte Twitter parce que c’est tendance, ce n’est vraiment pas la bonne approche. Si vous envoyez des messages aveuglement sur votre page Facebook ou sur votre Twitter et que vos clients sont sur un autre média social, c’est du temps perdu et peut-être des dollars en moins. La première chose à faire lorsqu’on se lance dans une stratégie sur les médias sociaux est de chercher à savoir où est votre clientèle cible, c’est-à-dire celle avec laquelle vous interagissez de manière régulière dans vos autres réseaux de communication.

Ne pas générer du contenu à valeur ajoutée

Si vous n’envoyez que du contenu à propos de votre marque et sur le fait qu’elle est fantastique, il y a peu de chance que les gens aient envie de s’engager avec vous. À la limite, vous paraîtrez prétentieux. Profitez plutôt de l’occasion pour offrir du contenu à valeur ajoutée, c’est-à-dire du contenu utile pour votre cible comme par exemple des trucs et astuces.

Ne pas combiner le « mass mailing »

Le marketing par courriel et les médias sociaux sont de bons amis. Ils travaillent bien ensemble et s’entraident afin de promouvoir le contenu et le partager sur une base régulière via différents canaux. Vous devez combiner vos pratiques afin d’augmenter vos abonnements de l’un et de l’autre. Le but étant toujours d’être « accroché » à votre client dans différents lieux de rencontre numérique.

Ne pas rendre visibles vos icônes

Veuillez placer bien en évidence vos icônes de médias sociaux qui représentent vos autres présences numériques. De plus, n’oubliez pas d’ajouter des boutons de partage (j’aime, tweeter, +1) dans chacune de vos pages. De cette manière, les internautes pourront vous aimer et relayer vos contenus plus facilement.

Ne pas évaluer les efforts investis

Être sur les médias sociaux demande du temps et des efforts. Ce serait une erreur de ne pas évaluer ce que l’on fait. Depuis peu, Google analytique offre sa nouvelle version qui est tout à fait géniale. En effet, vous pouvez maintenant consulter en temps réel d’où viennent les gens (géographiquement), quelles pages ils consultent et par où ils sont entrés sur votre site (moteur de recherche, blogue, Google +, Facebook, Twitter, etc). Notez qu’il existe d’autres outils tels Facebook insight ou encore YouTube insight qui donnent de l’information judicieuse sur vos clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *