Marketing web | Médias sociaux | Publicité

Menu & Search

5 éléments à posséder en relations publiques

September 15, 2011

Pour générer différentes opportunités, maintenir une image de marque positive, encourager le bouche à oreille et construire des stratégies porteuses, il y a certaines caractéristiques que l’on doit avoir si l’on veut réussir dans le domaine des relations publiques

Voici 5 éléments qui m’apparaissent relativement importants. Il s’agit là d’une liste très incomplète. À vous de me suggérer les oublis monstrueux 😉

Avoir la couenne dure

La profession de relationniste n’est surtout pas pour les cœurs sensibles. En effet, de nos jours il faut avoir une grande capacité à résister à la fois aux critiques personnelles, mais aussi ceux envers la marque. Une bonne soirée sur Twitter peut facilement tourner au cauchemar lorsque les multiples farceurs du réseau s’y mettent.

Avoir de la résilience

Il est « foutrement » important d’être en mesure de se relever rapidement en cas de chute, mais aussi d’être capable de s’adapter et de changer ses pratiques.

Avoir le souci du détail

La communication à l’ère numérique a placé les marques sous un microscope. De ce fait, un examen minutieux ainsi qu’une planification rigoureuse de toutes les communications dédiées aux médias et à votre communauté numérique deviennent nécessaires. Parfois, une toute petite erreur peut s’avérer catastrophique et par le fait même, augmenter le sentiment de négativité envers votre marque.

Avoir de la créativité

Dans la société d’aujourd’hui, les consommateurs sont inondés par une multitude de contenus de toute sorte. De plus, votre levier journalistique habituel est lui aussi très sollicité et reçoit quotidiennement un paquet de matériel à traiter. Souvent, ceux qui se démarquent, sont les créatifs qui trouvent les façons de penser « out of the box »

Avoir la capacité de bâtir des relations fortes

En RP, la relation est sans doute l’un des concepts les plus importants. En effet, la pratique des relations publiques repose notamment sur sa capacité à créer des rapports de confiance et des « ponts communicationnels » entre différents partis au profit de l’un d’entre eux. Cette idée de relation est aussi importante dans un contexte de médias sociaux. En effet, ce qui influence la perception de pertinence, c’est-à-dire, ce qui donne de la valeur à un contenu dans un réseau numérique, est en partie attribuable aux individus qui le transigent.

Frédéric Therrien

Directeur adjoint en communication marketing chez Québec en Forme et chargé de cours à l’Université de Sherbrooke. Je me spécialise en stratégie de marque et projets interactifs.

Type your search keyword, and press enter to search